Le bon gros Géant

Sophie ne rêve pas, cette nuit-là, quand elle aperçoit de la fenêtre de l’orphelinat une silhouette immense vêtue d’une longue cape noire et munie d’une curieuse trompette.
Une main énorme s’approche… et la saisit.Et Sophie est emmenée au pays des géants. Terrifiée, elle se demande de quelle façon elle va être dévorée. Mais la petite fille est tombée entre les mains d’un géant peu ordinaire : c’est le BGG, le Bon Gros Géant, qui se nourrit de légumes, et souffle des rêves dans les chambres des enfants.
Avec la jeune Sophie, devenez l’ami du géant au grand cœur et apprenez son langage pour le moins loufoque ! Un chef-d’œuvre d’imagination signé Roald Dahl !
272 pages – Roald Dahl
 « Les rêves, dit-il, sont des choses mystérieuses. Ils flottent dans les airs comme de petites bulles fines et floues en cherchant sans cesse des gens qui dorment. » Ce roman est une vraie petite mine d’or pour les enfants comme pour les adultes. J’ai littéralement dévoré en quelques heures ce chef d’œuvre. J »ai eu beaucoup d’affliction à  redécouvrir le monde imaginaire de l’auteur.
Le bon gros géant est une super aventure qui a fait ranimer l’univers magique que ma mère me lisait quand j’étais un petit bonhomme, ce qui a rendu ma lecture encore plus éclatante.
L’histoire est héroïque. Elle fait rêver, mais surtout nous fait découvrir un monde extraordinaire et divertissant dans lequel j’aurais personnellement aimé être le personnage de Sophie. J’ai eu amplement d’euphorie à redécouvrir la création de Monsieur Roald DAHL. Il m’en a fait voir de toutes les couleurs.
L’auteur a une plume divertissante et très imaginative. Il a réussi à me faire vivre des moments de bonheur et même à me faire rêver que j’étais un petit garçon de nouveau et que le BGG m’enlevait pour aller au pays des géants hihihi. Ce que j’ai d’abord apprécié dans ma lecture est qu’il est très bien représenté avec ces admirables dessins fait par Quentin-Blake, ce qui rend l’histoire encore plus enchantée.
Je vous jure, ce fut un délice de suivre les aventures de Sophie et du bon gros géant le souffleur de rêves. Je me suis laissé emporter par cette complicité qui est née entre les deux personnages qui vont s’allier et tanter de stopper les vilains géants mangeur d’homme de terre. Sophie et le BGG vont tout faire pour  empêcher que ces malheureuses circonstances se produisent.
Le Bon gros géant vit dans une contrée lointaine au-delà de tout l’atlas géographique, il n’est jamais allé a l’école et confond tous les mots inventifs quand il parle. J’ai vraiment trouvé ça drôle! La magie et l’inventivité qu’on retrouve à  l’intérieur du bouquin est splendide. Un vrai petit trésor. Pour ma part, j’ai vraiment aimé retrouver cette histoire – qui m’a grandement plu jadis – et surtout me remémorer certains moments délicieux de mon enfance.
Je vous conseille vivement de lire ce petit trésor pour vous même ou à vos enfants.
Je suis persuadé qu’ils vont tomber en amour avec ce gentil géant!
Je vous souhaite une bonne lecture, mes amies!
Un énorme merci Gallimard Jeunesse pour ce partenariat <3

About

You may also like...

Your email will not be published. Name and Email fields are required