Demain n’est pas un autre jour

 

 

Avant le diagnostic, la vie de Lane était plutôt banale.

Au sanatorium pour ados, il rencontre l’irrésistible Sadie et sa bande de copains. Rebelles, excentriques et résolument vivants, dans le monde rigide de l’établissement, ces adolescents ne suivent que leurs propres règles.
À leurs côtés, Lane réalise que la maladie n’est pas nécessairement une fin: quand l’amour et l’amitié viennent tout bousculer, elle pourrait même constituer un nouveau départ.

Dans la veine de John Green, un roman à deux voix, grave et drôle, où les dialogues fusent sous une plume acérée.

288 pages – Robyn Schneider

Une histoire envoûtante, d’une originalité inconditionnelle avec une fin touchante comme je les aime.

Quand j’ai vu la couverture de ce roman, j’ai craqué! Elle m’intriguait énormément et j’ai eu raison de me fier à mon instinct, car c’était délicieux jusqu’à la dernière ligne du récit!

L’auteur nous offre une belle histoire qui n’est pas nécessairement joyeuse, mais j’ai beaucoup aimé les tournures des événements, mais surtout sa plume qui nous plonge dans un univers assez sombre et différent des autres récits que j’ai connu.

Dès les premières pages, j’avais déjà mon idée de fait que cela allait être bouleversant! Effectivement, cela l’était, mais d’une beauté incontournable. J’ai beaucoup aimé les personnages, il y en a beaucoup, mais les chapitres sont divisés avec deux des principaux. L’histoire est très réaliste (sachant que le récit est une fiction). Les personnages sont remplis d’émotions comme tout être humain, les rendant encore plus attachants. Une belle histoire sur la vie, la mort, mais surtout une histoire d’amour époustouflante.

Sadie est une jeune fille atteinte de la tuberculose, elle vit à Latham House depuis 18 mois maintenant. (Une résidence pour les gens atteints de la tuberculose). Elle a peur de ce que la vie va lui apporter et c’est mis à redouter qu’elle ne puisse jamais guérir de sa maladie.

Quant à l’autre personnage, Lane il vient d’être diagnostiqué de la tuberculose, il rêve d’entrer à l’université de Stanford, mais la maladie viendra-t-elle tout ruiner ses projets. Au sanatorium pour les adolescents malades, il va rencontrer Sadie et ses amies. Ensemble ils vont comprendre que c’est l’intérêt du chemin à parcourir qui compte plutôt que la destination et vivre au jour le jour.

Une histoire bouleversante qui mérite d’être lue par tous. Je vous la recommande et vous souhaite une belle lecture mes amies!!

Un énorme merci Gallimard LTE jeunesse pour cette magnifique lecture.

About

You may also like...

Your email will not be published. Name and Email fields are required