Nos coeurs en désaccord

J’avais très hâte de découvrir ce roman, elle m’a grandement surpris ! La couverture m’attirait énormément et j’avais vraiment envie de me plonger dans l’histoire. Quand je l’ai terminée, j’étais un peu perplexe… Je ne m’attendais aucunement à ce que ça se termine ainsi. En fait ce n’était pas du tout comme je me l’imaginais… Le point fort de ce récit est qu’il est différent des autres et il a une bonne morale et une histoire différente des autres.

L’auteur fait beaucoup d’allusion à des films et jeux connus dont Harry Potter et elle m’ont fait rire à plusieurs reprises. Les personnages ont des paroles très belles et touchantes on s’y attache rapidement. C’est ce qui m’a énormément plue. Car quelquefois quand je ne m’attache pas au personnage principal, je trouve que la lecture devient lourde.

Henry est un jeune homme qui rêve de rencontrer un amour aussi inconditionnel que ses parents, mais étant un étudiant modèle il est loin de se préoccuper des amours d’adolescents de ses camarades et de la sienne. Pourtant dès l’arrivée d’une nouvelle élève, tout va être sur le point de changer ! Grasse est une fille assez spéciale ! Elle a une propreté douteuse elle porte des vêtements de garçon qui sont trois fois trop grand et une canne pour l’aider à garder l’équilibre. Elle cache un lourd passé et une histoire qui m’a complètement bouleversé. On pourrait croire qu’il s’agit d’une banale première histoire d’amour, mais le thème est beaucoup plus profond.

Nos cœurs en désaccords ce n’est pas seulement une jolie « romance » entre deux ados. Pour moi c’était aussi l’amitié entre Murray, Lola, et Henry. Et la famille d’Henry vaut de l’or. Ses parents et sa grande sœur (Sadie) sont géniaux. Je vous le dis,ce livre porte vraiment bien son nom et je vais vous laisser découvrir pourquoi !

Une histoire sympathique qui m’a grandement charmé. Mais j’ai été déçu de la fin. J’aurais aimé qu’elle se termine autrement, mais sinon, c’était vraiment bon. Je vous la conseille vivement et vous souhaite une belle lecture. 🙂

Un énorme merci Interforum Editis Canada pour cette lecture.

Henry Page rêve du grand amour. Jusqu’au jour où il rencontre Grace, qui marche avec une canne et porte des vêtements de garçon trois fois trop grands pour elle. Henry tombe sous le charme de cette drôle de fille. Il a vite fait de comprendre que quelque chose en elle est cassé. Il ne demande qu’à l’aider. Mais Grace a un lourd passé…

Un commentaire


  1. Ne serait-ce que pour la couverture, je veux ce livre. Bon, d’accord, il a l’air bon aussi. Et tu piques ma curiosité même si la fin semble décevante.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *